Chiropratique sportive

Le Conseil Chiropratique des Sciences du Sport du Québec (CCSS(Q)) s’assure de la formation post-graduée des chiropraticiens et de la collaboration adéquate avec les organisations de sports nationaux. Pour être membres du CCSS(Q), les chiropraticiens doivent répondre à différentes exigences :

  • Avoir complété 3 formations en ART (membres supérieurs, membres inférieurs et colonne) ou 2 formations Graston (module 1 et 2) ou Trigenic ou autre formation reconnue dans le milieu sportif interdisciplinaire et reconnue par le CCSSQ.
  • Maintenir une inscription au programme court en chiropratique sportive de l’UQTR jusqu’à complétion.
  •  Avoir suivi un cours d’intervention sur le terrain reconnu par le CCSSQ et avoir un RCR à jour lors de son inscription au CCSSQ ou durant sa première année de membre.

 Pour maintenir son statut de membre, le chiropraticien doit, à chaque année, présenter un document ou un sujet à une activité annuelle du Conseil ou siéger sur un des comités ou sur le Conseil d’Administration du CCSSQ ou être bénévole à un évènement sportif accepté par le CCSSQ ou participer à une formation dans le domaine sportif. Il doit également maintenir son RCR à jour.

Définition de la technique Active Release (ART)

L’ART est une technique chiropratique qui utilise un toucher particulier et un protocole spécifique de management pour diagnostiquer et traiter les blessures des tissus mous.

Quand on parle de tissus mous, on se réfère aux muscles, aux tendons, aux fascias et aux nerfs. Les blessures de ces tissus mous peuvent entraîner de graves conséquences comme : des entorses répétitives, des adhésions inter-tissulaires, de l’hypoxie des tissus et des dysfonctions des articulations.

La technique « ART » permet d’intervenir tôt dans le traitement de ces conditions et donc d’en accélérer la guérison.

Le procédé consiste à amener le muscle dans sa position la plus raccourcie, d’appliquer une tension manuelle (avec le pouce du docteur) le long de la fibre musculaire blessée et d’étirer le muscle dans sa position la plus allongée. Cette technique est douce et toujours appliquée selon le seuil de tolérance de chacun.

Pour plus d’information consultez le site internet : www.activereleasetechniques.com

Définition de la technique « Graston »

La technique Graston est une technique innovatrice de détection et de traitement des lésions des tissus mous.

Cette technique a été développée par des athlètes et est utilisée en clinique pour le diagnostic et le traitement des tissus mous depuis 1993.

Elle utilise des instruments en acier inoxydable de conception spécifique, qui augmentent la capacité du chiropraticien à briser efficacement les adhérences des tissus musculaires et ligamentaires ainsi que des tendons fibrosés. Les instruments sont déplacés le long de l’axe longitudinal des structures musculo-tendineuse impliquées. L’instrument qui passe sur la peau du patient permet de détecter les changements dans la texture des tissus mous grâce aux vibrations de l’instrument. En effet, ce dernier glisse sur des zones de fibrose irrégulières des tissus conjonctifs sous-jacents. Pour le traitement, le chiropraticien utilisera un instrument spécifique pour traiter la zone affectée par la fibrose et l’inflammation.

Les outils utilisés avec la technique Graston augmentent la perception de changements mineurs dans la texture des tissus mous et rendent accessibles les couches musculaires profondes difficiles à atteindre manuellement. Cette technique permet un diagnostic rapide et efficace et facilite le traitement des conditions musculo-tendineuses.

Et la Clinique Chiropratique Jonquière dans tout ça?

La Clinique Chiropratique Jonquière traite des athlètes de différents centres sportifs afin d’assurer leur bonne performance. Parmi ceux-ci figurent le Club de Boxe Chicoutimi et le Prisme culturel (école de danse). Les joueurs de l’équipe de football du Cégep de Chicoutimi profitent également des soins chiropratiques offerts à la clinique. Nos chiropraticiens suivent tous deux le programme court de chiropratique sportive qui se donne à l’Université du Québec à Trois-Rivières et le Dre Bégin-Basque est membre du CCSSQ depuis les débuts du conseil.

 

Références :

  1. CCSSQ. Chiropratique Sportive. [en ligne]. www.ccssq.ca [consulté le 15/08/13].
  2. ART: ACTIVE RELEASE TECHNIQUE. The Gold Standard in Soft Tissue Treatment. [en ligne]. http://www.activereleasetechniques.com [consulté le 15/08/13].
  3. GRASTON TECHNIQUE. Simple technology improving injury treatment and rehabilitation. [en ligne]. http://www.grastontechnique.com [consulté le 15/08/13]

Répondre

Copyright © 2017 Clinique Chiropratique Jonquière. Conception Katapub.